Au dernier bouclage de Fluide

MON dernier bouclage, le 6 juin 2017, Mo (/cdm) m’a offert son bon gros dessin de nappe (parce que de marges, il n’y a plus).

J’adore Mo. Et je l’embrasse ici même devant tout le monde.

 

C’est archi flou parce que je n’ai qu’une merde de smartmerde sous la main.

Un commentaire ?

Cheval le cheval

 

Malcolm is dead

Dément.

Hommage express. Bisou à toute sa famille.

GROUF sur couette

Lepen en pleine reconquête

Bon, ça reste flou mais les éléments de langage sont assez clairs, eux.

Cher Journal

Orfeline Tréteau prend la vie comme elle vient

C’est rafraîchissant.

En ce moment, c’est les Prud’hommes

Mais il y a l’avocate de la « partie adverse ».

Elle est, comment dire, je ne sais pas comment dire.
Je ne dis rien, donc.

 

‘me fais plus chier

Nu à mules.

Tout le monde fait ça,

ce genre de dessin à l’arrache, vite fait dans un bar.
Un instantané au Bic. So romantic.

Ben moi aussi, paf tiens. 10 secondes chronomètre.

Après, avant aussi, ça demande un peu de talent. Va juger…
N’est pas Machin bourré (…) de talent qui veut. T’as qu’à voir !

Ah ben

C’est précisément pour ce genre de désagrément que je vais continuer à fumer (ou encourager ma compagne à)