TRUFFE

HAHAHAHAHA !

HAHAHAHAHA !

HAHAHAHAHA !

Rmrr… HAHA !

HAHAHAHAAAAAAAA…

 

Sorryhihihi !

(merci à Ricky Gervais)

Un commentaire ?

CORSICA, GHJORNU 10

Pierre Pardon (fontaine, Place du Marché, détail dos)

LRQTLR

Ouf ! Y en avait un, il avait même pas de souliers !

CORSICA, GHJORNU 6

Peut-être le bled à éviter si vous vous appelez Brando (ou Erbalunga).

F’murr en passant

AU LOUP !

Corsica, ghjornu 4

Fous, ces arbres

Importantes, leur racines. C’est très corse ça.

C’est dans le Jardin de l’Annonciade et ce sont des Belombra (Bel Ombra ? – Phytolacca dioica)

 

Corsica, ghjornu 5

Dodo

Corsica, ghjornu 3

La sardine du Vieux Port

Dans le Vieux Port de Bastia, dedans, il y a tout un tas de petits poissons qui aiment bien les touristes. Ils s’approchent du bord, les poissons, et paradent joliment exposant leurs petits flans au soleil qui brillent alors mignonnement.
Avec Jeanne, on a demandé à un de ces petits clupeidae de poser pour l’objectif.
Merci à lui et nos amitiés à sa famille.

 

 

Corsica, ghjornu 1

 

 

 

Mezzanines

J’ai pas de texte, ni d’avis sur la question, ni rien.
Sauf que… non, vraiment rien, vraiment.

La campagne, c’est pas que des cons de droite

C’est aussi :
Des ciels magnifiques le matin à l’est sur les crêtes.
Des nuits noires qui hébergent de vieilles étoiles qui brillent comme des jeunes folles.
Des bruits de vaches. De chiens. De loirs. De bourdons. D’abeilles. De p’tits lézards. De glycines.

De tomates, ici, du jardin en forte pente.
Mangez-en comme je vais en manger. Maintenant.

 

On se fout complètement de ce que je ferai demain

Mais quand même;
JE VAIS ALLER HABITER EN CORSE !

LA CORSE, les garses !

Des bombes paf, des chants atroces coincoin, la mer trop chaude pchiit, des touristes trop là, des… arhh…  J’en fais des caisses. On mettra ça dans la soute.

Il paraît qu’ils sont plus gentils que susceptibles…

J’emmène mon Opinel réglementaire.

 

 

On s’échauffe

C’est le temps qui fait ça.
Surtout chez les rockeurs à banane, par exemple. Il en reste dans mes souvenirs, des rockeurs à banane. On les oublie, on devrait pas. La Gomina (Brillantine, Wax, Pomade, le Pento), ça coule dans les yeux, étanchéifie la cervelle, déjà lisse. Je raconte toutes les bêtises que je veux, rappelant courtoisement à toustes que je suis chez moi.

Mais aussi parce que je m’ennuie en décédant de cuisson lente (35°c) et que je lis le Canard qui me déprime.
Je pense à Fluide (la moitié du personnel du mensuel nommé plus avant émarge maintenant au Palmipède, les meilleurs) qui m’a oté à vif un bout de moi et bizarrement à Margerin (à qui je pense, donc, là. Cette phrase est construite comme un pont génois), j’ignore pourquoi.
La nostalgie, camarade. Cherche pas.

35° C

Comme presque tout le monde…

HEConnes

HAHA !

Le gars ) qui a posté cette trouvaille rigolote sur Twitter commente : « Et si on utilisait une guillotine pour soigner les torticolis ? »

C’est dans les vieux sacs

qu’on trouve les vieilles K7 !

Didiou : James Last, carrément. Une star à Boulogne sur Mer dans les 80′ (par là…)

Cette formidable personne est morte

France Info : « La cofondatrice des Femen, Oksana Chatchko, retrouvée morte dans son appartement à Paris »

Suicide. La hausse fatigante des loyers parisiens sans doute.

J’ai fermé le Rideau 5 minutes

… et, franchement, niveau humour, j’écrase des mammouths !

http://lerideaudefer.com/

AAAAAAAAAAH !!

La vache, les jetons qu’il m’a foutu !

Je veux pas dire du mal du physique, mais il est tordu, vers la droite. Regardez bien ! Ah, mais NAN sauf LE NEZ ! Ça choque pas le CAC 40 si rigide, ça, qu’il soit tout toooorduuuu de partout ce type ?? Pas la gueule du type on a dit. MAIS CELLE QU’IL FAIT, on peut ? C’est pas une question.

 

(C’est Geoffroy Roux de Bézieux (MAIS RIEN QUE LE NOM EST FLIPPANT ! Ils font un casting de noms flippants ou quoi avant ??), présentement président du MEDEF caca mon amour)

Corbier est mort

Entrrrre ici Frrançois Corrrrbier !

Hum. Non.

Espérons quand même que quand Macron Emmanuel Président aura terminé d’étirer son discours narcotique et émouvant comme une levée de fonds (j’ai relevé quelques « … entre ici… », quel coquin ce Sylvain Fort) devant le Panthéon, il aura un petit mot pour l’homme à la guitare et aux chansons et qui, lui aussi, illustre bien ce qu’est la Frrraaance chère à Manu.