Bastia

  • CORSICA, GHJORNU 53

    Sur le pavé, paf.

    J’ai goûté hier l’asphalte corse. Une seconde d’inattention; c’est si beau la Corse. Le goût en est assez amer, comme du ciment frais. Une moitié de face zestée, ce n’est heureusement pas mon meilleur profil et une rotule comme une orange sanguine. Les pompiers corses sont bien aimables. Les urgences engorgées. Ma bicyclette a elle préféré passer la nuit sur les lieux du paf. J’espère la trouver demain à la fraîche; j’ai deux mots à lui dire.

    En résumé, j’ai pris une bonne raclée mais je vais bien.
    Je suis un cascadeur !

    ÉPILOGUE

    [deux jours plus tard…] Ma bicyclette a profité de sa petite liberté forcée, quoique quand même attachée qu’elle était au grillage bordant les travaux de voirie, pour la fille de l’air jouer. Elle va me manquer.

  • Ouste !

    Voilà.
    Les derniers pouristes attardés dans le coin doivent avoir rejoint leurs pénates ailleurs.

  • Oh, amanti !

    Les amoureux du bout de la rue Saint-Jean.

  • CORSICA, GHJORNU 46

    TÛÛÛÛT !

  • CORSICA, GHJORNU 41

  • CORSICA, GHJORNU 39

    Selon le dernier décompte d’Orange, au 4 janvier 2018, il ne reste plus que huit cabines téléphoniques dans sept villages de la Haute-Garonne, principalement dans le Comminges.

    « Nous effectuons des donations d’habitacles vides exclusivement aux communes dans le cadre d’un projet culturel ou artistique.»

     

  • CORSICA, GHJORNU 37

    MIAME !

  • Sauvetage Place du Marché

    Martinet aux ailes trop larges, qui vire et crie sa joie autour de la maison. Tel est le cœur.

    Il dessèche le tonnerre. Il sème dans le ciel serein. S’il touche au sol, il se déchire.

    Sa repartie est l’hirondelle. Il déteste la familière. Que vaut dentelle de la tour ?

    Sa pause est au creux le plus sombre. Nul n’est plus à l’étroit que lui.

    L’été de la longue clarté, il filera dans les ténèbres, par les persiennes de minuit.

    Il n’est pas d’yeux pour le tenir. Il crie, c’est toute sa présence. Un mince fusil va l’abattre. Tel est le cœur.

    René Char

     

    S’il touche au sol, il se déchire.

    Meuuuh naon ! En l’occurence, ce mignon petit Martinet Noir juvénile faisait plutôt comme une mignonne petite crêpe de goudron à plumes au beau milieu de la place ouf déserte. Il a dû se casser le pif d’un arbre en bordure avant de savoir convenablement voler. C’est déjà une bonne chute.
    Nul mince fusil ne l’a abattu.
    Il a l’air d’aller plutôt bien mais bouge peu et refuse le sandwich. Will see, qu’il se repose.

  • CORSICA, GHJORNU 33

    Bon, ya deux fois chameaux.

  • In corsu

    Je Pétillonise pas mal depuis quelques jours

  • CORSICA, GHJORNU 32

    Cazzo, pneumatici flat !

    La vache, ça ne m’était pas arrivé en plus de 20 ans de bicycletterie !
    Et là, alors que je me mettais en route pour chez ma manucuriste, BAM ! un méchant truc furieux pointu comme tout fiché droit profond, han, dans mon pneu avant.
    À plat le matique !
    Un peuneu neuf ! Merdre !

    Et, quoi, qu’est-ce que c’est que ce MACHIN !? Un clou végétal mutant ? C’est dur à mort, ça pousse pas sur les arbres, si ?

    Ou, alors, euh… un attentat ?!

    Naaaan…

  • CORSICA, GHJORNU 30

    TOURISME

  • CORSICA, GHJORNU 27

    Sacré(-Coeur de) Jésus.

    Vigie statique de l’entrée diablement pentue du Couvent Santa Catalina, Route de Pietracorbara, 20233 Sisco
  • CORSICA, GHJORNU 21

    Le Corsica Bar (ou UN Corsica Bar, je ne sais pas) en bas de chez moi à Bastia.
    Ça chante corse souvent, ça polyphone pas mal aussi (faut aimer mais c’est bien foutu) tard le soir quand les enfants dorment (dormaient).

  • CORSICA, GHJORNU 16

    Comme tente de le suggérer cette photographie, ce monsieur âgé fait partie du décor en bas de chez moi.

    Il est chaque jour, le matin tôt, en face, assis là ou à la terrasse du Café Corse fermé à cette heure.
    On se dit bonjour et parfois « ciao ».
    C’est un voisin furtif. Un gardien invisible.

  • CORSICA, GHJORNU 10

    Pierre Pardon (fontaine, Place du Marché, détail dos)

  • CORSICA, GHJORNU 6

    Peut-être le bled à éviter si vous vous appelez Brando (ou Erbalunga).

  • Corsica, ghjornu 4

    Fous, ces arbres

    Importantes, leur racines. C’est très corse ça.

    C’est dans le Jardin de l’Annonciade et ce sont des Belombra (Bel Ombra ? – Phytolacca dioica)

     

     

  • Corsica, ghjornu 5

    Dodo

  • Corsica, ghjornu 3

    La sardine du Vieux Port

    Dans le Vieux Port de Bastia, dedans, il y a tout un tas de petits poissons qui aiment bien les touristes. Ils s’approchent du bord, les poissons, et paradent joliment exposant leurs petits flans au soleil qui brillent alors mignonnement.
    Avec Jeanne, on a demandé à un de ces petits clupeidae de poser pour l’objectif.
    Merci à lui et nos amitiés à sa famille.