CORSICA, GHJORNU 53

Sur le pavé, paf.

J’ai goûté hier l’asphalte corse. Une seconde d’inattention; c’est si beau la Corse. Le goût en est assez amer, comme du ciment frais. Une moitié de face zestée, ce n’est heureusement pas mon meilleur profil et une rotule comme une orange sanguine. Les pompiers corses sont bien aimables. Les urgences engorgées. Ma bicyclette a elle préféré passer la nuit sur les lieux du paf. J’espère la trouver demain à la fraîche; j’ai deux mots à lui dire.

En résumé, j’ai pris une bonne raclée mais je vais bien.
Je suis un cascadeur !

ÉPILOGUE

[deux jours plus tard…] Ma bicyclette a profité de sa petite liberté forcée, quoique quand même attachée qu’elle était au grillage bordant les travaux de voirie, pour la fille de l’air jouer. Elle va me manquer.

Une réponses pour “CORSICA, GHJORNU 53

  • Olivier

    Mon pauvre…
    J’aurais préféré dans d’autres circonstances, mais…
    Ça fait plaisir de revoir ta gueule !
    (moi, ce fut début janvier, dans la maison du Boudé à côté des Briques rouges, celle de son grand père, où j’ai descendu un étage en 1 secondes (3m30 quand même). Il avait caché cette voie express (un escalier raide comme une échelle) derrière un rideau, futé, et à 3 h du mat’, légèrement alcoolisé, bonjour le piège. Réveil à Mondor, minerve pendant un mois (elle ressemble à la tienne), mais la chance du diable. Durant qq secondes, en surplombant l’idiot, Christophe m’a cru ad patres.
    Bon courage, brother in arms.
    (et n’hésite pas à envoyer un petit mail, ce serait un bonheur, à une vieille connaissance en pleine sortie du déni/de l’alcool, et c’est douloureux, mecton – mais les proches m’aident – qui le balance sur un blog, fuck. Et si cela ne te dit pas de le faire, et bien je t’aime quand même, ma rock’roll star – après Bowie, faut pas déconner)
    Remets-toi bien.

    Répondre

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.